• SDU

    SDU

  • Sondage

    L’éducation «politique, démocratique, d’éthique républicaine et citoyenne» de la population est-elle la meilleure approche ?

    Voir les résultats

    Chargement ... Chargement ...
  • Visiteurs

    Il y a 1 visiteur en ligne

Le pape quitte Yaoundé pour l’Angola en insistant sur la mondialisation

Posté par sdu le 20 mars 2009

Martine NOUAILLE (AFP) 20 Mars 2009

papeavantsondpartpourlangola.bmp

Benoît XVI à Yaoundé avant son départ pour l’Angola le 20 mars 2009 

 Après une visite ternie par une polémique sur le préservatif, le pape Benoît XVI a quitté vendredi le Cameroun pour l’Angola, seconde étape de son voyage en Afrique, en insistant sur les effets néfastes de la mondialisation sur l’Afrique

 Au moment du départ, le pape a rappelé que la préparation du deuxième synode pour l’Afrique en octobre 2009, qui abordera en particulier les conséquences de la globalisation pour le continent, était un des principaux motifs de sa visite. 

Benoît XVI a évoqué à l’aéroport le document de travail préparatoire (instrumentum laboris) de ce synode, remis solennellement jeudi aux évêques à l’issue d’une messe devant 60.000 personnes, voyant dans ce rendez-vous « un moment de grand espoir pour l’Afrique et pour le monde entier ». 

Lors de cette messe au stade Ahmadou Ahidjo, le souverain pontife avait dans son homélie insisté sur les dangers de la mondialisation. 

Le texte accuse notamment les institutions financières internationales de provoquer des effets « funestes » avec des programmes imposés de restructuration et estime que la « globalisation » menace « les valeurs africaines authentiques » comme le « respect des Anciens », « le respect de la vie » ou la culture de l’entraide. 

« Habitants du Cameroun, je vous exhorte à saisir l’instant que Dieu vous a donné! Répondez à son appel à porter la réconciliation, la guérison et la paix à vos communautés et à votre société. Travaillez à éliminer l’injustice, la pauvreté et la faim partout où vous les rencontrez », a encore lancé Benoît XVI. 

Toutefois, si le pape se concentre sur ce thème et a également « parlé de bien d’autres sujets » depuis son arrivée en Afrique mardi, selon un porte-parole du Vatican, son voyage reste empreint de la polémique née de ses propos dans l’avion qui le menait mardi vers l’Afrique. Il avait alors estimé que le préservatif « aggrave » le problème du sida. 

En rencontrant des malades du sida mercredi lors d’une rencontre improvisée ou en évoquant à nouveau le lendemain cette maladie, le pape a tenté de désamorcer la controverse tout en insistant sur le thème de la mondialisation et des conflits en Afrique. 

Selon le Vatican, le pape a été « informé dans les grandes lignes » des réactions mondiales -presque toutes indignées- à ses propos sur le préservatif. 

Son arrivée en Angola à Luanda, prévue en milieu de journée, devait lui permettre de mettre l’accent sur la situation politique et sociale des populations africaines. Il devait notamment rencontrer dans l’après-midi les autorités politiques du pays et le corps diplomatique devant lesquels il devait prononcer un discours très attendu. 

Dans la matinée, à Yaoundé, le pape a reçu à la nonciature apostolique où il résidait depuis son arrivée mardi, une délégation d’une quinzaine de pygmées Paka qui lui ont remis « une tortue et un panier », selon un porte-parole du Vatican. 

Laisser un commentaire

 

ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/... |
MATTNA |
Bloc-notes de Raoul d'Andrésy |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Kitoka Moke Mutondo
| lyceededemain
| alternativewittenheim